encyclo

Logo Facebook logo twitter Logo RSS logo lettre
 Guide-Bière.fr > Encyclo > Triple fermentation ou triple d'abbaye ?  

Triple fermentation ou triple d'abbaye ?

Triple zut, je confonds encore triple et triple !

Pierre - 24/05/2010


 

C’est un fait. Les triples sont à la mode : elles poussent comme des champignons dans le Nord-Pas-de-Calais tandis qu'en Belgique, de plus en plus de blondes fortes se parent de cette appellation. Beaucoup d’autres bières, brunes, blondes, ambrées, blanches... vantent leur triple fermentation.
Le mot triple peut donc facilement se résumer à un grand fourre-tout. Cet état de confusion (pour beaucoup de consommateurs et pour certains brasseurs) vient de deux appellations « historiques » qu’il ne faudrait pas confondre : les triples d’abbaye et les triple fermentation.
 

Triples d’abbaye (ou triple grain, triple maltage)

Retrouvez aussi notre article complet sur les bières d'abbaye (doubles, triples...) : [bières d'abbaye passent à la trappe].

bières triples d'abbaye

À l’origine (en partie légendaire sans doute) étaient les doubles, bières d’abbaye utilisant deux fois plus de malt que la bière « commune », bière de table des moines. Il semblerait donc que le terme double ait déjà été utilisé il y a quelques siècles. Le nom a été Après des recherches historiques, certaines abbayes belges (ou plus souvent, des brasseries laïques sous licence d’abbaye) relancèrent une bière « double », ceci il y a 100 ans environ.
La première moitié du XXème siècle a ensuite vu une avancée technologique brassicole : une possibilité de faire des bières à fort degré d’alcool qui restent blondes (touraillage du malt très lent, pas de caramélisation pendant la chauffe, levure discrète). Ce type de bière s’est assez rapidement inclus dans les gammes de bières d’abbaye belges (pas forcément brassées par les moines, voyez notre article à ce sujet). Naturellement, le mot « triple » s’est imposé à côté du terme « double » déjà utilisé dans la gamme pour montrer la montée en force alcoolique. La brasserie Slagmuylder (bière Witkap) et l’abbaye trappiste de Westmalle se disputent la paternité de ce style. Il semblerait que Westmalle ait utilisé le mot « triple » (qui remplace une autre blonde dans les années 50) en premier mais que Slagmuylder créa sa recette en premier.
 

Chimay Triple
Chimay Triple : une bière trappiste de style "triple d'abbaye"
 
Bush Triple Ambrée
La Bush Triple Ambrée a ceci de différent avec la Bush Ambrée qu'elle est refermentée en bouteille, une "triple fermentation" donc.

Et les grains dans tout ça ? On en met trois fois plus ? Hé bien non ! Trois fois plus, ça fait beaucoup. Beaucoup trop même quand les bières « simples » ne sont plus des bières de tables légères mais des bières déjà fortes (autour de 6% en général). Tant de grains serait un gâchis voire rendrait le brassage impossible. Il est pourtant vrai qu’une bière plus forte demande d’avantage de matières premières par rapport au volume final de bières, trois fois plus reste un mythe ; les termes double et triple apportent juste une notion non quantifiable de force.
Et au niveau du goût ? Les bières d’abbaye sont pour beaucoup le symbole de la bière belge : un taux d’alcool élevé, un corps assez charpenté (quoique le sucre résiduel soit plutôt bas pour une bière de cette force, encore une caractéristique belge d'ailleurs), une levure présente : on la voit souvent, on sent sa présence en bouche mais surtout on sent son influence, souvent complexe qui délivre des arômes fruités. Les triples suivent ces grandes lignes, elles ont en général entre 7 et 10% d’alcool par volume. Traditionnellement, ce sont des bières blondes. Leur amertume est très variable d’une étiquette à l’autre. Les saveurs sont donc entres fruits blancs et jaunes, notes de spiritueux, de caramel et saveurs de houblon.
 

Triple Fermentation

L’appellation Triple d’abbaye est donc quelque peu abusive car elle ne se réfère pas à un « trois fois quelque chose ».
Par contre, en parlant de triple fermentation, on pourrait s’attendre à plus de signification. Cela pourrait être le cas si cette appellation n’était pas contestée.
Lorsqu’on lit « triple fermentation » sur une étiquette, cela signifie en général que cette bière a été faite selon le principe :
- Fermentation primaire (autour de 20°C pendant 7 jours pour les ales)
- Fermentation secondaire (diminution de la température vers 12°C pendant 1 à 3 semaines)
- Refermentation en bouteille (éventuellement aidée par un ajout de sucre, et/ou (plus rarement) de levure avant mise en bouteille)
Ce « triple fermentation » informe que le brasseur ne néglige pas la fermentation secondaire (ce qui est le cas pour les bières industrielles) et que la bière est refermentée en bouteille. En général, cela signifie aussi que le brasseur a fait vieillir suffisamment les bouteilles (1 à 3 mois) pour que la refermentation en bouteille ait apporté gaz et complexité. C’est donc une appellation qui pourrait presque être remplacée par « fait dans les règles de l’art ». Pourtant, même si la plupart des petites brasseries fonctionnent ainsi, peu l’écrivent sur leurs étiquettes. Entre autres raisons, on peut citer le fait que pour beaucoup la fermentation primaire et secondaire sont une seule et même fermentation (même contenant, pas d’ajout de levure ni de sucre…). On peut alors y préférer l’appellation plus simple « refermentée en bouteille ».

Voilà déjà deux appellations qui peuvent être confondues mais qui n’ont peu à voir (même si les triples d’abbaye sont souvent des triple fermentation), mais les raisons de la confusion sont bien plus nombreuses :
Forts du fait que fermentation primaire et secondaire peuvent être considérées comme une seule fermentation, certaines expérimentateurs testent des « triple fermentation » où l’on rajoute de la levure dans le brassin en fermentation quand la première fermentation se termine.
On trouve toutes sortes de pinailleurs : si on n’ajoute pas de levure à l’embouteillage, on a toujours la même fermentation, donc de triple, on descend à mono fermentation… D’autres vont jusqu’à dire qu’il faut qu’il y ait re-ensemencement (rajout de levure) mais d’une levure différente de la précédente !
On a aussi les brasseurs qui abrègent leur « triple fermentation » en « triple », ce qui leurs permet une référence aux bières d’abbaye belge sur des styles pourtant différents.
Une autre pratique qui fut semble t-il utilisée dans le contexte des bières monastiques moyenâgeuses apporte elle-aussi sa pierre à l’édifice de la confusion : le double, triple ou quadruple passage sur grains. Qu’est-ce que c’est que ça ? Au moment du brassage, on chauffe l’eau et les céréales concassées pour en extraire "le jus" (le moût). Les céréales sont encore gorgées de sucre. En général on les « rince » avec de l’eau et on rajoute cela au premier jus. Cependant on peut aussi récupérer ce deuxième jus à part, puis en faire un troisième, voire un quatrième. Le premier jus sera très concentré, le second, allégé mais encore proche d’une bière, le troisième sera très allégé parfait pour faire une bière de table. Le quatrième ne sera pas loin d’être de l’eau. La tradition anglo-saxonne utilise des X pour désigner la force (la XXXX est la plus costaude, la X est la plus légère). En terre belge, là encore certains parlent de simple, double, triple… Cependant ce type de pratique n’est plus vraiment d’actualité.
Mentionnons aussi certaines gammes de bières d’abbaye, graduées par double et triple nous présentent à contre-courant des triples brunes !
 

Prenez donc garde lorsque vous lisez ou parlez d’une bière triple. N’hésitez pas à demander à vos brasseurs, barmen et interlocuteurs ce qu’ils entendent par-là. Quant à ce site, nous évitons le terme de triple fermentation, préférant les notions de fermentations primaire, secondaire et refermentation. Nous évitons aussi de dire « triple » tout court. Par contre, les triples d’abbaye se référant à un style particulier avec une origine historique et un certain nombre de caractéristiques communes, nous parlons souvent de Triple d’abbaye.
 

Guide pratique des triples d'Abbaye

(pas de guide pratique pour les autres triples puisque c'est une notion trop vague....)

Fermentation:

haute.

Verre:

(voir l'article dédié) Folklore oblige, ces bières se servent souvent dans des calices. Mais contrairement aux brunes d'abbaye très aromatique, nous conseillons de verser ces blondes plus "fragiles" dans des verres se resserrant en haut pour favoriser la concentration des arômes (ballons, bulbes)

Température:

(voir l'article dédié)13°C, éventuellement moins pour combiner rafraîchissement et dégustation.

Service:

(voir l'article dédié) Versez sur la parois du calice. Normalement la largeur devrait vous permettre d'éviter facilement d'avoir trop de mousse. Versez la fin directement et de plus haut pour avoir au moins un beau centimètre de belle mousse. Pas besoin de mettre un col trop important, elle tient normalement assez bien.

Accompagnement:

Elles vont très bien avec le fromage en général. Avec le fromage d'abbaye, c'est encore plus la classe. Equilibrez la puissance du fromage et celle de la bière pour apprécier les deux sans que l'un cache l'autre (par exemple, une bière très fruitée et puissante pour un roquefort). Les blondes sont aussi très bien en apéro, à boire tranquillement. Les brunes, calmement après le repas, trouvent une place confortable.
 

Bières étiquetées "triple" et bières de style Triple d'abbaye notées sur Guide-B

Nom Goût Amertume Soif Tx Alcool Brasserie Pays Fermentation Remarque
'n Toeback 0.5  9 Scheldebrouwerij Pays-Bas haute Blonde forte
3 Brasseurs Triple (la) 3.5  7.9 3 Brasseurs France haute Blonde triple
3 Ter 3.5  0.5  0.5  8.5 br. de la Goutte d'Or France haute Triple au café
Abbaye d'Aulnes Blonde 8 0.5  8 br. du Val de Sambre Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Abbaye d'Aulnes Brune 8 3.5  0.5  0.5  8 br. du Val de Sambre Belgique haute Triple brune d'abbaye
Abbaye de Gembloux 1.5  0.5  0.5  8 Lefèbvre Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Abdis Triple 2.5  0.5  8.2 Liefmans (Duvel) Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Affligem Tripel 2.5  8.5 Affligem (Heineken) Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Alvinne Tripel 8 br. Alvinne Belgique haute Triple blonde
Amarillo 9.2 br. de Molen Pays-Bas haute Imperial IPA
Arend Triple 3.5  8 br. de Ryck Belgique haute Triple Blonde
Augustijn 0.5  8 Van Steenberge Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Authentique Triple 3.5  0.5  9.5 br. Authentique Belgique haute Triple belge
Belle Dalle 0.5  8 br. des 2 Caps France haute Blonde forte
Bersalis Triple 2.5  9.5 br. Huyghe Belgique haute Triple blonde
Bière du Mont Saint Aubert 2.5  8 br. Brunehaut Belgique haute Triple blonde
Boerinneken 0.5  9.5 De Proef br. Belgique haute Triple blonde
Bornem Triple 1.5  0.5  9 Van Steenberge Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Bougnat Triple (le) 2.5  8 br. du Bougnat France haute Bière ambrée
Brasserie Corrézienne Triple 1.5  9 br. Corrézienne France haute Blonde triple
Brasserie des Rocs Triple Impériale 2.5  0.5  9.2 abb. des Rocs Belgique haute Brune d'abbaye
Braven Apostel 2.5  8 De Proef br. Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Brugse Tripel 2.5  8.7 Palm Belgique haute Triple blonde
Bush Ambrée Triple 12 Dubuisson Belgique haute Bière ambrée
Bush Blonde Triple 0.5  10.5 Dubuisson Belgique haute Bière blonde forte
Buteuse (la) 4.5  0.5  10 Trou du Diable Canada haute Triple blonde
Caulier Triple 1.5  9 br. Caulier Belgique haute Triple d'abbaye
Ch'ti Triple 1.5  0.5  7.5 Castelain France basse Blonde de garde
Chimay Cinq Cents 3.5  0.5  8 abb. Notre Dame de Scourmont Belgique haute Chimay blanche - Triple blonde des Pères Trappistes
Corsendonk Agnus 2.5  0.5  7.5 br. du Bocq Belgique haute Blonde d'abbaye (triple)
Dalva 3.5  1.5  0.5  8.5 br. Thiriez France haute Bière blonde
Dernière volonté 3.5  1.5  7 br. Dieu du Ciel ! Canada haute Triple d'abbaye
Dulle Teve 3.5  1.5  10 De Dolle br. Belgique haute Triple blonde
Eau Bénite 3.5  0.5  1.5  7.7 Unibroue Canada haute Triple blonde type d'abbaye
Ename Tripel 0.5  0.5  8.5 br. Roman Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Fin du Monde (la) 2.5  1.5  9 Unibroue Canada haute Triple blonde
Fleurac Triple 3.5  1.5  0.5  8 br. de Fleurac France haute Blonde triple
Floreffe Triple 0.5  7.5 Lefèbvre Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Gaillarde Triple 2.5  7 br. Gaillarde France haute Bière blonde
Goliath Triple 3.5  9 br. des Géants (des Légendes) Belgique haute Triple d'abbaye belge
Gouden Carolus Triple 0.5  0.5  9 Het Anker Belgique haute Triple blonde
Grimbergen Triple 1.5  9 Alken-Maes (Heineken) Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Grosse Bertha 0.5  0.5  7 Beer Project Brussels/Anders Belgique haute Triple au froment
Guldenberg 0.5  0.5  8.5 De Ranke Belgique haute Triple blonde
Gypsy Rose 0.5  9 St Hélène Belgique haute Triple blonde
Hop Verdomme IPA 0.5  0.5  7 br. Kerkom Belgique haute Belgian IPA
Jambe de Bois 0.5  8 br. de la Senne Belgique haute Triple blonde
Kameleon Triple 0.5  8.5 br. den Hopperd Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Kaou'ët Triple 8.5 br. du Caou France haute Triple
Kapittel Watou Tripel 0.5  10 Van Eecke Belgique haute Triple d'abbaye
Leffe Triple 2.5      8.5 InBev Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Maredsous Triple 3.5  1.5  0.5  10 Duvel Moortgat Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Messon (la) 0.5  7 br. de la Loire France haute Bière blonde
Ninkasi Triple 2.5  9 bar/br. Ninkasi France haute Triple blonde
Nounette 0.5  7.5 abb. des Rocs Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Papegaei 0.5  8 Deca br. Belgique haute Bière blonde
Parisis Triple 3.5  1.5  8 Parisis France haute Triple blonde
Pater Lieven Triple 2.5  0.5  8 Van den Bosshe Belgique haute Triple blonde d'abbaye
PiedBoeuf Triple 0.5  3.8 InBev Belgique haute Bière blonde
Postel Triple 2.5  1.5  0.5  8.5 Affligem (Heineken) Belgique haute Blonde triple d'abbaye
Queue de Charrue Triple 9 Van Steenberge Belgique haute Bière blonde forte
Revdo Céanie 3.5  0.5  8.5 br. du Causse France haute Bière ambrée
Rio Reserva 0.5  10.5 De Struise Belgique haute Triple vieillie en fûts
Rulles Triple 0.5  8.4 br. de Rulles Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Science Infuse Triple 8.5 Science Infuse France haute Triple d'abbaye
Signature Olivier Duthoit (batch #2) 3.5  1.5  1.5  7 br. du Pays Flamand France haute Bière blonde
Spoum Triple 2.5  0.5  9 br. Artisanale Touken France haute Triple blonde
St Bernardus Triple 3.5  8 br. Watou-St Bernard Belgique haute Triple blonde d'abbaye
St Feuillien Triple 2.5  8.5 br. St Feuillien Belgique haute Triple blonde d'abbaye
St Glinglin Triple 3.5  9 br. Artésienne France haute Triple blonde
Super Nova Triple 4.5  9.3 br. de la Pleine Lune France haute Bière blonde
Sylvanecte 1.5  0.5  8.5 St Rieul France haute Bière blonde
Tournay 2.5  0.5  7.2 br. de Cazeau Belgique haute Bière blonde
Trappe Tripel (la) 2.5  8 ND de Koeningshoeven (Bavaria) Pays-Bas haute Triple blonde des Pères Trappistes
Tripel de Lente Sauternes 1.5  9 Nørrebro br. Danemark mixte Triple belge
Triple Moine 2.5  1.5  0.5  7.3 br. du Bocq Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Urthel Hibernus Quentum 0.5  9 ND de Koeningshoeven (Bavaria) Belgique haute Triple blonde
Vicaris Tripel/Gueuze 3.5  7 Dilewyns Belgique autre Assemblage triple et gueuze
Villers Triple 2.5  0.5  8.5 br. Huyghe Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Watou Tripel 3.5  0.5  0.5  7.5 br. Watou-St Bernard Belgique haute Triple blonde d'abbaye
Westmalle Triple 2.5  9.5 abb. N.D. de la Trappe du St Coeur Belgique haute Bière des Pères Trappistes
Westoek XX 3.5  0.5  8 br. De Struise Belgique haute Triple blonde
Witkap Pater Tripel 2.5  7.5 Slagmuylder Belgique haute Blonde triple d'abbaye
Zeezuiper 0.5  8 Scheldebrouwerij Pays-Bas haute Triple blonde d'abbaye
  /5 /2 /2 en %  

Recommandez cette page :

Les internautes commentent :

Trojen  


«

Aucun commentaire? Sérieusement?
Merci pour cette article de qualité, et ce tableau que je vais relire deux fois :D

13/4/2015 à 23h52

Nici  


«

Excellent article ! De précieuses informations pour les amateurs de bières :-)

8/5/2015 à 17h42

ladaf  


«

Trés intéressant sans aucun parti-pris sur la définition de la triple.Comprend pas bien les notes sur échelle du goûtet amertume.Pourquoi ne pas citer l'IBU plus explicite;

17/10/2017 à 19h59

À vous de jouer...


Votre email ne sera en aucun cas affiché sur le site.